SUR L’EXISTENCE DE DIEU

Il n’est pas nécessaire de voir, à côté de l’œuvre d’art, la photographie de l’artiste pour croire à son existence. Le chef-d’œuvre témoigne pour lui. Le Créateur de l’univers a donné des preuves en suffisance pour se faire reconnaître par tout ce que nos yeux peuvent admirer. Du plus minuscule jusqu’au plus grandiose, tout proclame la sagesse qui a présidé à l’harmonie de cette création.

Indépendamment du fait que Dieu s’est révélé dans les Saintes Écritures, il faut faire abstraction de toute raison et de toute logique pour soutenir les thèses de l’athéisme. Les peuples les plus primitifs ont maintenu la pensée d’une puissance supérieure avec laquelle ils ont perdu contact Les éléments qu’ils vénèrent ou qu’ils adorent ne sont à leur point de vue, que les manifestations visibles de cette Puissance insaisissable. Aucune des religions antiques ne nie l’existence du Dieu Créateur, mais leurs déviations démontrent qu’à l’origine, ce Dieu était connu.

Dans son for intérieur, l’homme ressent qu’une puissance régit la nature entière, mais à cause de son état de rébellion, il s’efforce de croire qu’il n’existe plus aucun rapport entre lui-même et cette Puissance. Mais pourquoi, lorsque quelque malheur surgit, accuse-t-il cette Puissance qu’il dit aveugle ? En effet une preuve de l’existence de Dieu se trouve dans l’esprit de l’homme lui-même: c’est la voix de sa conscience. Il faut agir avec ruse et persuasion pour faire taire cette voix. Et y arrive-t-on, indépendamment même de l’éducation ou la morale chrétienne que l’on peut avoir reçue?

Une troisième Preuve, c’est la Parole de Dieu, la Bible. Si elle n’était pas la vérité, se donnerait-on tant de peine pour la supprimer? Fait-on la guerre à une armée qui défendrait un pays qui n’existe pas ? Depuis plus de trois millénaires, cette Parole a été donnée et sa rédaction s’est répartie sur 1500 ans. Quel est le livre au monde qui lui ressemble ? Oui, Dieu a parlé, Dieu s’est révélé, car Il veut que l’homme rentre en relation avec Lui. Il lui a donné un Sauveur et Il fait annoncer en tout lieu le glorieux Évangile de sa grâce. C’est le bonheur de l’homme de l’accepter.

Les trois preuves ci-dessus sont mentionnées dans le Psaume 19° Dans les versets 1 à 6, nous avons le témoignage de la création. Dans les versets 7 à 11, c’est le témoignage de la Parole de Dieu. Dans les versets 12 à 14, il y a le témoignage de la conscience.

PSAUME 19

Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l’étendue annonce l’ouvrage de ses mains.

Un jour en proclame la parole à l’autre jour, et une nuit la fait connaître à l’autre nuit

Il n’y a point de langage, il n’y a point de paroles; toutefois leur voix est entendue.

Leur cordeau s’étend par toute la terre, et leur langage jusqu’au bout du monde. En eux, il a mis une tente pour le soleil.

Il sort comme un époux de sa chambre nuptiale; comme un homme vaillant il se réjouit de courir sa carrière.

Sa sortie est d’un bout des cieux, et son tour jusqu’à l’autre bout; et rien n’est caché à sa chaleur.

— La loi de l’Éternel est parfaite, restaurant l’âme; les témoignages de l’Éternel sont sûrs, rendant sages les sots.

Les ordonnances de l’Éternel sont droites, réjouissant le cœur; le commandement de l’Éternel est pur, illuminant les yeux.

La crainte de l’Éternel est pure, subsistant pour toujours ; les jugements de l’Éternel sont la vérité, justes tous ensemble .

Ils sont plus précieux que l’or et que beaucoup d’or fin, et plus doux que le miel et que ce qui distille des rayons de miel.

Aussi ton serviteur est instruit par eux; il y a un grand salaire à les garder.

— Qui est-ce qui comprend ses erreurs? Purifie-moi de mes fautes cachées.

Garde aussi ton serviteur des péchés commis avec fierté; qu’ils ne dominent pas sur moi : alors je serai irréprochable, et je serai innocent de la grande transgression.

Que les paroles de ma bouche et la méditation de mon coeur soient agréables devant toi, ô Éternel, mon rocher et mon rédempteur!